4 étapes SIMPLES pour reprendre le contrôle de vos finances personnelles et vivre la vie de vos rêves

Croulez-vous sous les dettes ou n’arrivez-vous pas à économiser de l’argent chaque fin de mois ? A part être dans le rouge plusieurs fois d’affilé, vous n’avez pas connu autre chose depuis des mois, voir des années ?

La première chose que vous devez savoir est que vous n’êtes pas tout-e seul-e dans ce cas là. Ce sont en effet chaque jour des millions d’individus qui voient s’écouler leur revenue fraîchement gagné devant leurs yeux ébahis. Une force venue d’ailleurs semble aspirer jusqu’au dernier centime tout l’argent perçu à la fin de mois.

La deuxième chose à savoir, et sûrement la meilleure, est que vous n’êtes pas obligé de vivre tous les mois le même désastre.

Dans cet article je vous donne 4 clés qui vont vous permettre de sortir du trou financier dans lequel vous vous trouvez certainement, pour ne plus en revenir du tout.

Etape 1 : Planifiez votre avenir financier

Quand il n’y a pas de révélation, le peuple est sans frein;

Proverbes 29:18

Que souhaitez-vous réaliser dans la vie ? Quels sont vos buts ? Rêvez-vous d’avoir un meilleur poste ? Un meilleur salaire ou vous aimeriez plutôt lancer votre propre entreprise ou investir dans l’immobilier ? Vous devez vous poser ce genre de questions.

La première étape pour atteindre vos objectifs personnels en matière de finance est de mettre en place une feuille de route ou roadmap en anglais. Car si vous ne savez pas où vous voulez aller, vous vivrez au jour le jour et garderez certainement de mauvaises habitudes : car à quoi sert-il de mettre de côté de l’argent…quand on a aucun plan. C’est ainsi que la plupart des gens qui ne savent pas ce qu’elles veulent dans la vie se retrouve constamment fauchés dès le début de mois, car de toute façon leur argent n’a aucun objectif particulier, alors autant le dépenser sans se poser la question du lendemain.

Fixez-vous des plans clairs et battez-vous pour les atteindre :

  • Avoir un meilleur salaire
  • Avoir un meilleur poste, de meilleures responsabilités
  • Mieux profiter de sa famille
  • Ouvrir son entreprise,

Etape 2 : Prenez conscience du Cadran du Cashflow

Dans son excellent livre, Le Cadrant du Cashflow, Robert Kiyozaki distingue quatre profils principaux pour faire de l’argent :

  • Le salariat : avoir un emploi et un salaire tous les mois (E : employé)
  • L’auto-entreprise (travail indépendant) : artisanat, portage-salariale,… (T)
  • La création d’entreprise (P : patron d’un business)
  • L’investissement (I : investisseur)
EP
TI

Aujourd’hui il est beaucoup plus risqué de mettre sa confiance ou son avenir dans son travail, aussi bien rémunéré soit-il. En effet, en tant que salarié vous n’avez pas le contrôle de votre richesse, ni même vraiment de votre avenir : si votre patron décidait de vous renvoyer pour une raison valable ou non, il pourrait le faire sans trop de difficulté.

Pour Robert Kiyozaki les salariés sont d’une certaine façon moins nantis et moins à l’abris financièrement que les indépendants .

Mais plus encore, vous dépensez votre temps, un bien précieux, par de l’argent. Vous avez peut être de l’argent, mais votre temps, qui est beaucoup plus précieux vous est volé.

E < T

Une bonne stratégie serait dans un premier temps de chercher des alternatives au salariat dans l’auto-entreprise, tout en continuant à travailler pour un salaire. Les anglo-saxons parlent souvent de « Side Hustle » ou « Projet parallèle », que l’on appelle dans certains pays d’Afrique des « bricoles » : un travail effectué à côté du principal et qui rapporte plus ou moins d’argent.

Beaucoup d’entrepreneurs ont commencé en travaillant sur un projet parallèle, avant de faire ce travail à temps partiel une source de revenu principale.

Mais si être indépendant peut nous permettre de mieux contrôler notre emploi du temps, en le devenant à 100%, on devient vite dépendant de ses clients : en effet, si en tant qu’indépendant dans l’informatique par exemple, vous n’avez au client, vous aurez peut être le temps, mais pas d’argent. De plus, un indépendant en général dans l’obligation de travailler plus que s’il n’était salarié : recherche de nouveaux clients, fidélisation de ceux-ci, travail acharné pour les garder, …

C’est alors que Robert Kiyozaki suggère une autre chose : il existe quelque chose de supérieur au travail indépendant et c’est selon lui le lancement d’un business en créant sa propre entreprise.

E < T < P

En créant votre entreprise, une viable de préférence, vous avez non seulement plus de confiance de la part de vos clients, mais vous pouvez également devenir un patron qui n’aura plus rien à faire d’autres que de piloter ses salariés qui feront le gros du travail à votre place.

De plus, niveau fiscalité, vous serez mieux nantis que les autres, vos charges seront pris en compte dans le bilan de l’entreprise et les banques vous prêteront plus que les autres.

La dernière étape est celle de l’investissement : au lieu de piloter une équipe et de gérer au quotidien une entreprise, vous n’aurez qu’à investir dans plusieurs d’entres elles et toucher des dividendes tous les mois ou tous les trimestres. C’est à partir de cette étape là (entre autres) que l’on parle de toucher des revenus passifs : faire de l’argent avec de l’argent, sans devoir travailler.

E < T < P < I

C’est en choisissant correctement l’un ou l’autre de ces quatre niveaux de création de richesse que vous reprendrez véritablement le contrôle de vos finances selon Robert Kiyozaki.

Etape 3 : Remettez l’argent à sa place

Sachez remettre l’argent à sa place : il s’agit d’un outil extrêmement puissant et pratique, mais celui-ci ne doit pas devenir votre maître. Si vous tombez dans l’Amour de l’argent, vous vous attirerez bien des maux.

Si l’argent participe au bonheur, il n’est pas la source de celui-ci. Alors, n’en n’ayez pas peur, ni de le perdre, ni même de le donner.

N’hésitez pas à l’investir au lieu de le garder dans un livret qui lui fera perdre sa valeur à cause de l’inflation. Faites aussi des dons et participez au bonheur des personnes autour de vous, ils vous en remercieront surement un jour et cela vous fera du bien.

Etape 4 : Ayez une vision de long terme

Ceux qui dépensent l’argent de manière compulsive sont ceux qui généralement ne possèdent pas de vision de long terme. Si vous n’avez pas besoin de la chose que vous avez devant les yeux (un sac à main, un téléphone dernier cri,…), alors ne l’achetez pas ou prévoyez de le faire ultérieurement. Apprenez à remettre à plus tard les choses les moins importantes.

Mettez en place un Budget pour connaitre vos dépenses quotidiennes, et anticipez de futurs dépenses. Ne laissez plus les « aléas » de la vie vous surprendre, des factures imprévues,…Gardez le contrôler sur ce que vous pouvez, au maximum, et cessez de vous inquiéter au sujet de choses dont vous n’avez pas le contrôle.

« Prie comme si tout dépendait de Dieu. Agis comme si tout dépendait de toi»

Gabor Hevenesi

L’idée est de développer votre maîtrise des échéances à venir.

Les personnes qui gagnent leur indépendance financière sont celles qui ont une vision de long terme.

Si tu as aimé cet Article, n’hésite pas à le COMMENTER et à le PARTAGER autour de TOI. Ça pourrait donner des idées à des personnes autour de TOI.

Ne manque aucune actualité. Abonne-toi.

Tu apprendras comment :

  • Améliorer tes finances
  • Booster ta productivité
  • Et plein d'autres surprises...
mm

AuthorCharles EDOU NZE

Ingénieur informatique, blogueur et essayiste qui s'ignore encore.

2 replies to 4 étapes SIMPLES pour reprendre le contrôle de vos finances personnelles et vivre la vie de vos rêves

  1. thank you very nice website article

Laisser un commentaire