Insulte raciste pendant son spectacle : le comédien Donel Jack’sman garde son sang froid et fait passer un message

« C’est inimaginable qu’aujourd’hui quelqu’un puisse se lever et dire « sale Noir » dans l’impunité totale. »

Taxé de «sale noir» par un membre du public au milieu d’un one-man-show à Nice dimanche, l’humoriste d’origine camerounaise a reçu des centaines de messages de soutien, dont celui du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

«Sale noir». L’insulte est inacceptable. Donel Jack’sman a su garder son sang-froid lorsqu’un spectateur lui a lancé en plein milieu d’une performance à Nice, dimanche 23 décembre. Cet humoriste de 37 ans, d’origine camerounaise et qui a grandi à Villiers-le-Bel, en banlieue parisienne, a posté mercredi sur les réseaux sociaux un extrait de cette représentation. On entend une voix proférer l’ignominieuse injure à trois reprises, après une réplique sur le fait qu’un spectateur assume son vote pour le parti d’extrême droite Front national (rebaptisé Rassemblement national).

Ne manque aucune actualité. Abonne-toi.

Tu apprendras comment :

  • Améliorer tes finances
  • Booster ta productivité
  • Et plein d'autres surprises...
mm

AuthorCharles EDOU NZE

Ingénieur informatique, blogueur et essayiste qui s'ignore encore.